ARCADE - Laboratoire CLIPS, Fédération IMAG - BP 53, 38000 GRENOBLE Cedex 9
Téléphone : +33 4 76 63 59 99 - Télécopie : +33 4 76 44 66 75
Responsable :
Jean-Pierre PEYRIN 

ARCADE

Présentation

Réalisations

Projets

Membres

CLIPS

Accueil

Annuaire

Démonstrations

Publications

Plan d'accès


Exploitation :

La gestion des situations de formation
et l'exploitation des objets pédagogiques

Nous nous intéressons ici, dans le contexte d'une formation à distance, à la mise en uvre de situations actives d'apprentissage (telles que les Travaux Dirigés ou les Travaux Pratiques) exploitant des objets pédagogiques interactifs. Il s'agit de donner au formateur des moyens de contrôler l'activité des apprenants, et aussi de fournir, au formateur comme aux apprenants, des moyens de communiquer entre eux.

Ce travail prend place dans le cadre du projet FORMID (Formation Interactive à Distance, 1998-2001), projet en collaboration avec l'équipe IIHM du CLIPS et qui a bénéficié d'un soutien du BQR INPG et d'un financement de la région (Emergence).

Une étude des besoins a été réalisée en collaboration avec Ph. Mallein (UPMF) selon la méthode CAUTIC (Conception Assistée par l'Usage pour les Technologies d'Information et de Communication).

Notre équipe a ensuite principalement centré ses efforts sur les architectures de communications, sur la réalisation de prototypes d'environnements, et sur les moyens à fournir au formateur dans le suivi d'apprenants travaillant sur des simulations.

Pour mieux situer ce travail, il nous faut reprendre ici le concept de scénario pédagogique introduit par le modèle MARS. Un scénario pédagogique (ou exercice) vient en complément d'une simulation pédagogique; il est défini comme une situation de départ, un objectif à atteindre, et une séquence d'étapes de résolution et de faits à observer. Notre logiciel OASIS donne la possibilité de créer très facilement un ou plusieurs exercices pour une simulation. Le logiciel assure aussi une surveillance automatique de la progression de l'élève par rapport aux étapes de l'exercice, ce qui, en première approche, permet à l'apprenant un travail autonome avec des retours d'informations prévus dans chaque exercice.
Ce mode de contrôle peut également être exploité de manière très profitable dans le contexte d'une formation à distance, pour informer le formateur de la progression des apprenants. Nous pouvons ainsi espérer atteindre un suivi qui s'appuie sur des éléments significatifs (fin d'une étape de l'exercice, détection d'une situation d'erreur, ) , et non pas seulement sur de simples manifestations d'activité (clic, navigation dans un hypertexte, ).

Nos travaux :

1) La définition d'une Architecture Générale pour l'Observation et le contrôle pédagogique de Simulations (ARGOS, thèse de Gloria Cortés, 1999). Cette architecture permet de coupler n'importe quelle simulation (et non pas seulement celles développées avec notre outil OASIS) avec n'importe quel contrôle pédagogique, et ce avec un minimum de contraintes sur la simulation; ces contraintes sont définies par un ensemble de services minimaux que doit fournir la simulation afin de devenir inspectable et scriptable. Un sous-ensemble d'ARGOS a servi a l'élaboration d'un prototype pour le contrôle pédagogique de simulations à distance.

2) La réalisation d'un environnement interactif permettant au formateur le contrôle et la supervision de l'activité d'une classe virtuelle de 10 à 15 apprenants (maquette FORMID 1998, maquette FORMID 2000): administration du groupe, communications textuelles, orales ou visuelles, supervision d'activité, prise de contrôle d'application.

3) La définition des informations et des moyens de communications utiles au suivi à distance d'un groupe d'apprenants.
Ces travaux sont réalisés en collaboration avec l'équipe ERIHST du Laboratoire de Psychologie Sociale de l'Université Pierre Mendès-France (Michel Dubois); et, pour le deuxième, avec également l'équipe ERIHST de l'université de Savoie.
- L'objectif de la thèse de Federico Tajariol est d'étudier comment le formateur, dans une situation de formation médiatisée, utilise les moyens de communication pour suivre et assister l'apprenant. Il s'agit de déterminer quelles sont les informations essentielles pour le formateur (le son, l'image de l'apprenant, les données sur son activité) et d'étudier les échanges entre formateur et apprenant.
- Un travail complémentaire porte sur les interactions faciales dans la communication médiatisée. Il s'agit de repérer des émotions par une étude des différentes zones du visage et une analyse combinée des expressions faciales. Nous cherchons à déterminer quelles informations un observateur utilise pour classer une expression dans une catégorie particulière d'émotions, et quels sont les traits ou les régions du visage les plus importants pour cette identification. Nous voulons ensuite étudier comment aider cette supervision par l'outil informatique.
- Ces deux projets adoptent une démarche expérimentale et exploitent les moyens fournis par le centre d'expérimentation Multicom. Ce travail est financé par l'Action Concertée Incitative "Cognitique" du MENRT.

Perspectives

Un nouveau projet e-Xpérience, déposé comme projet IMAG, a été défini, en prolongement du projet FORMID, pour élargir la collaboration entamée entre les deux équipes du CLIPS à quatre laboratoires de recherche grenoblois. Il regroupera ainsi une communauté de chercheurs de différents domaines, informatique et hors informatique, tous concernés par les EIAH (didactique, psychologie, sciences de l'éducation).

 

 Contacter le Webmaster